Alsace

Engagement

Orange et Capital Filles : un partenariat fort pour l’égalité professionnelle

Partenaire des débuts, Orange accueillait l’association Capital Filles au siège de la Direction Est pour une campagne de sensibilisation à la mixité professionnelle en entreprise.

Partenaire des débuts, Orange accueillait l’association Capital Filles au siège de la Direction Est pour une campagne de sensibilisation à la mixité professionnelle en entreprise. L’occasion de recruter des marraines prêtes à s’engager pour l’association.

 

Le 31 mai dernier, Dominique Goutard, déléguée générale de Capital Filles, a présenté l’association aux salariés Orange, en présence de Maïtena Labarère-Geyer, déléguée régionale et Virginie Jeltsch, chargée de mission académique égalité filles-garçons.

 

Accompagner des jeunes filles dans leur orientation professionnelle

 

Capital Filles s’engage auprès de jeunes filles de milieu défavorisé, pour que celles-ci réussissent leur scolarité secondaire et poursuivent des études supérieures avec sérénité et ambition. Pour assurer ce suivi, des femmes cadres d’entreprises se muent en marraines pour rencontrer, conseiller et accompagner leur filleule dans leur orientation professionnelle. Là où subsistent encore des stéréotypes relatifs aux « métiers traditionnellement masculins », Capital Filles s’emploie à les contourner pour ouvrir le champ des possibilités de chacune des filleules.

 

Promouvoir l’apprentissage, l’alternance et la mixité en entreprise

 

Pour trouver des marraines susceptibles de s’engager, et des structures disposées à accueillir des filleules, Capital Filles se tourne vers le monde de l’entreprise. Orange est présent aux côtés de l’association depuis ses débuts, par l’implication de ses salariées (225 marraines) et de son président directeur général Stéphane Richard - également président de Capital Filles - ainsi que l’accueil d’étudiantes adhérentes de l’association.

 

Parallèlement, Capital Filles noue des partenariats avec des académies (21) et des établissements scolaires (84 lycées partenaires, 84 CFA et IUT associés) pour mener d’une part des campagnes de sensibilisation et de recrutement. D’autre part, cela permet de faciliter l’accès de ces filleules aux établissements de formations professionnelles et supérieures.

 

La Délégué Régionale Orange à la rencontre d’entreprises

 

En marge de cette présentation, Maïtena Labarère-Geyer rencontrait une dizaine d’entreprises aux côtés de Dominique Goutard, déléguée générale de Capital Filles et de Sophie Béjean, rectrice de l’académie de Strasbourg. Objectif : Trouver de nouveaux partenaires et marraines pour l’association.

 

En régions

L'information de vos territoires

Dans la même rubrique

#Twitter

  • Eric Leblanc RT @BxEuratlantique: @alainjuppe rappelle l'attractivité de Bordeaux et son partenariat avec le @grand_angouleme https://t.co/eBIaVpY4mK
    Le 18 février 2018 à 10h

  • Chauveau Dominique Comme #salonagriculture 2017 @FrancoisFillon en 2018 on va attendre @laurentwauquiez 🤣🤣🤣🤣🤣 https://t.co/dPWAkzxKjd
    Le 18 février 2018 à 10h

  • Chauveau Dominique RT @libe: Emma Gonzalez, une survivante de la tuerie du lycée de Floride qui a fait 17 morts s’en est pris samedi au président Donald Trump…
    Le 18 février 2018 à 10h

Retour en haut de page