Lyon

Start-ups Days

Les start-ups days de Saint-Etienne

Trois start-ups rencontrent leur marché à la boutique Orange.

 

 

En novembre dernier, la boutique Orange Grand-Rue de Saint-Etienne à fait découvrir à ses clients trois start-ups prometteuses. L’opération a été baptisée les Start-ups Days Orange.

La sélection des jeunes entrepreneurs a été faite par Numélink, le cluster numérique de la Loire et de Drôme-Ardèche, avec Rhonealley (http://numelink.com/numelink-presentation) et le directeur des programmes innovants d’Orange en Auvergne-Rhône-Alpes.

Cette opération, qui s’inscrit dans la démarche d’Open Innovation d’Orange vient compléter les programmes OrangeFab, accélérateur de start-ups, les concours de développeurs pour les API et le fond d'investissement Orange Digital Venture.

 

Les trois start-ups sélectionnées étaient les suivantes :

 IZICREA

Son innovation « MumAnnie » est un appareil révolutionnaire, qui projette à l’échelle, des patrons de couture directement sur les matériaux à découper. Simple et intuitif, il permet un gain de temps précieux. www.izicrea.com

 Javise

Son innovation est une application mobile qui permet aux citoyens de signaler un incident ou d’ajouter un point d’intérêt sur une carte dédiée à une thématique : ville, loisirs, environnement ou quotidien. www.javise.info

Situation.io

Son innovation est une application mobile qui nous propose une nouvelle façon de communiquer. "Redécouvrez votre environnement. Contactez les gens autour de vous, que vous les connaissiez ou non. Partagez vos traits d'esprit, vos coups de gueule, vos demandes de renseignement, rencontrez de nouvelles personnes. www.situation.io

 

En régions

L'information de vos territoires

#Twitter

  • Jean-François Poli RT @AliceVachet: [#NewYork ] Because the Big Apple is still so Big ! @WinforumNY today ! @InVivoQuest @CyrielleHariel @cathbarba @ferrasnic…
    Le 21 mai 2018 à 14h

  • Marianne Lahaye Très belle rencontre https://t.co/JJHv4g5Lof
    Le 21 mai 2018 à 14h

  • Marianne Lahaye RT @Gourlette: “Il faut voir les visages s’éclairer, mais aussi ceux des encadrants, des parents.” Patrice Moullet travaille avec 300 jeune…
    Le 21 mai 2018 à 13h

Retour en haut de page